Flip book element

Photo A4 à encadrer “Loctudy : L’Île-Tudy sous une aurore boréale et bioluminescence”

15,00 

Le 10 mai 2024, à 23h55, une incroyable couronne colorée due à une aurore boréale d’une rare intensité forme une aura au-dessus de l’Île-Tudy et de la Tourelle des Perdrix. Chance supplémentaire, la présence de plancton phosphorescent (bioluminescence) dans les vaguelettes ajoute une teinte bleue le long du rivage. Les deux phénomènes n’ont jamais été photographiés en même temps dans tout l’hémisphère nord ! C’est donc une photo doublement spectaculaire. Mais en plus de l’être, elle est surtout très belle !

Lire la suite

Photo “Loctudy : L’Île-Tudy sous une aurore boréale et bioluminescence”

38,00 95,00 

Le 10 mai 2024, à 23h55, une incroyable couronne colorée due à une aurore boréale d’une rare intensité forme une aura au-dessus de l’Île-Tudy et de la Tourelle des Perdrix. Chance supplémentaire, la présence de plancton phosphorescent (bioluminescence) dans les vaguelettes ajoute une teinte bleue le long du rivage. Les deux phénomènes n’ont jamais été photographiés en même temps dans tout l’hémisphère nord ! C’est donc une photo doublement spectaculaire. Mais en plus de l’être, elle est surtout très belle !

Lire la suite

photo “Sainte-Marine – la Villa Trimen illuminée sous les étoiles d’Orion”

28,00 75,00 

La Voie lactée d’hiver, riche en étoiles brillantes, dont Sirius à gauche et celles d’Orion (dont le remarquable alignement de 3 étoiles d’éclat semblable) forme une arche au-dessus de Sainte-Marine. L’hôtel La Villa Trimen est toute illuminée.

Lire la suite

Photo “Sainte-Marine – le port sous la Voie lactée d’hiver”

38,00 95,00 

Un chêne se dresse à l’oblique, comme s’il s’inclinait par déférence pour la vue superbe qui s’offre sur le petit port de Sainte-Marine. Au profit d’une brise légère, les reflets des étoiles tapissent la surface de la mer. L’arche de la Voie lactée d’hiver, plus pâle que celle d’été mais riche de nombres d’étoiles bien brillantes, surplombe la scène.

Lire la suite

Photo “Sainte-Marine – le port sous la Voie lactée d’hiver qui se reflète”

38,00 95,00 

A marée haute, la mer n’est plus qu’un miroir où se reflètent les étoiles brillantes de la Voie lactée d’hiver qui forme une arche au-dessus du joli port de Sainte-Marine. A l’aide du flash de mon smartphone, j’ai éclairé les lieux les plus emblématiques du port :le chêne situé sous la chapelle, le café du port, l’abri du marin et le café de la cale. A droite, des cirrus qui planent au-dessus de Quimper apportent une jolie touche de lumière chaude.

UGS : ND Catégorie : Étiquettes : , , , ,
Lire la suite

Photo “Sainte-Marine – la Villa Trimen illuminée sous les étoiles d’Orion”

38,00 95,00 

La Voie lactée d’hiver, riche en étoiles brillantes, dont Sirius à gauche et celles d’Orion (dont le remarquable alignement de 3 étoiles d’éclat semblable) forme une arche au-dessus de Sainte-Marine. L’hôtel La Villa Trimen est toute illuminé.

Lire la suite

photo “La Torche : bioluminescence dans la Baie de Pors Carn”

28,00 75,00 

Du plancton phosphorescent (de la bioluminescence) a fait son apparition depuis quelques jours dans la Baie de Pors Carn. Installé sur des rochers au sud de la Pointe de la Torche, je prend un peu de hauteur pour mieux voir les vagues déferlantes qui font apparaître la lueur bleutée (invisible à l’œil nu qui perçoit péniblement les couleurs de nuit). De gauche à droite, on peut voir la lumière orangée du Guilvinec, la lumière d’une voiture au-dessus du plancton, le puissant phare d’Eckmühl et la paillote “Chez Marie-Cath” juste à gauche de la lueur blanche du port de Saint-Guénolé, et enfin, le disque orangé d’un Quartier de Lune en train de se coucher. Dans le ciel, des cirrus remplissent une voûte déséquilibrée par une Voie lactée trop verticale en cette saison.

Lire la suite

Photo “La Torche : bioluminescence dans la Baie de Pors Carn”

38,00 95,00 

Du plancton phosphorescent (de la bioluminescence) a fait son apparition depuis quelques jours dans la Baie de Pors Carn. Installé sur des rochers au sud de la Pointe de la Torche, je prend un peu de hauteur pour mieux voir les vagues déferlantes qui font apparaître la lueur bleutée (invisible à l’œil nu qui perçoit péniblement les couleurs de nuit). De gauche à droite, on peut voir la lumière orangée du Guilvinec, la lumière d’une voiture au-dessus du plancton, le puissant phare d’Eckmühl et la paillote “Chez Marie-Cath” juste à gauche de la lueur blanche du port de Saint-Guénolé, et enfin, le disque orangé d’un Quartier de Lune en train de se coucher. Dans le ciel, des cirrus remplissent une voûte déséquilibrée par une Voie lactée trop verticale en cette saison.

Lire la suite

Create a Flip Book for any product category. You can also select custom posts.